Les paniers sensoriels

Ce projet va s’axer autour de la conception de différents paniers de « trésors sensoriels »

Le principe des paniers à trésors a été élaboré par Elinor Goldschmied, une éducatrice et pédagogue britannique, puis repris dans la pédagogie Montessorienne. Ils sont destinés aux bébés, même les plus jeunes qui ne bougent pas encore. C'est une activité qu'on peut proposer dès que l’enfant est capable de tenir quelque chose dans ses mains. Les bébés peuvent en effet être allongés ou assis confortablement pour les explorer.

Un panier à trésors est une collection de ressources naturelles et d’objets ménagers réunis pour donner au bébé de quoi mener une exploration sensorielle en toute sécurité. Les objets du panier engagent la curiosité des enfants, les incitent à expérimenter différents sens (le toucher, la vue et l’audition, l’odorat). Le panier à trésors doit contenir la plus grande variété d’objets possible, y compris des choses faites en bois, liège, tissu, papier, carton, métal, cuir, caoutchouc, et des matériaux naturels tels que des gros cailloux, des coquillages des pommes de pin, des éponges naturelles. Les objets doivent être de différents poids, couleurs, formes, textures et températures. Ces objets peuvent être des objets naturels ou des objets récupérés dans votre maison.

Ce dispositif tout simple développe la concentration, incite à explorer par les sens et à observer finement. C’est grâce à cette liberté de découverte que les enfants vont commencer à comprendre le monde qui les entoure et à faire des choix.









Actu'Multi-accueil
Projets 2021






Le développement des émotions chez l’enfant :

Les émotions chez les enfants évoluent au fil du temps et de l’âge. Au départ l’enfant va manifester des émotions primaires telles que le dégoût, la douleur, le plaisir, la tristesse, la colère et la surprise. Puis au fur et à mesure qu’il va grandir il va commencer à décoder les émotions des personnes qui l’entourent, puis à les comprendre et à développer de nouvelles émotions comme la honte, la gêne ou encore la fierté. Par la suite, il apprendra à reconnaître les situations et les événements qui lui ont provoqué une émotion bonne ou mauvaise. Et enfin, il apprendra à les gérer et à les maîtriser. Cependant, il est important d’accompagner le développement émotionnel pour l’aider à devenir plus autonome, à avoir confiance en lui et à ne pas perdre pied face aux tourbillons émotionnels.